Le commerce électronique a connu une évolution remarquable au fil des années. Avec la digitalisation, et surtout la crise du Covid-19, le commerce en ligne s’est vu développer encore plus pour occuper une place de taille. Par ailleurs, le social commerce est l’une des tendances qui ont transformé la manière dont nous achetons et vendons en ligne. Lisez pour en savoir plus…

Sommaire

Qu’est-ce que le social commerce ?

Le social commerce, ou commerce social, ou encore social shopping, est une stratégie qui intègre les médias sociaux dans le processus d’achat en ligne. Contrairement au commerce électronique traditionnel, où les transactions ont lieu sur des sites web de commerce en ligne, le social commerce permet aux consommateurs de découvrir, d’évaluer et d’acheter des produits directement sur les plateformes sociales.

L’évolution du social commerce

Le commerce social n’est pas une nouveauté, mais il a considérablement évolué au fil du temps. En effet, au départ, il se limitait à la simple publication de liens vers des produits sur les réseaux sociaux. La numérisation du parcours d’achat, d’une part, et la viralisation des contenus, d’autre part, ont boosté sa croissance. De plus, la pandémie du Covid a accéléré l’usage des médias sociaux et en a fait un puissant levier pour les entreprises. Aujourd’hui, le social commerce est bien plus sophistiqué, avec des fonctionnalités comme les boutiques en ligne intégrées aux réseaux sociaux et les achats en un clic.

L’intérêt du social commerce pour votre marque

 

  • Augmentation des ventes : Le social commerce offre une plateforme supplémentaire pour présenter et vendre des produits. Ainsi, les entreprises peuvent tirer parti du comportement d’achat impulsif des utilisateurs des médias sociaux pour augmenter leurs ventes.
  • Élargissement de la portée : Les réseaux sociaux permettent aux entreprises d’atteindre un public plus large et diversifié. En effet, les partages, les likes et les commentaires peuvent augmenter la visibilité des produits au-delà des cercles de clients habituels.
  • Engagement accru des clients : Les interactions directes avec les clients sur les réseaux sociaux renforcent les relations. Les marques peuvent répondre aux questions des clients, résoudre les problèmes et obtenir des commentaires intéressants. Cela offre plus de possibilités de communication avec sa cible et contribue à la fidéliser.
  • Recommandations personnalisées : Le plus des algorithmes des réseaux sociaux, c’est qu’ils analysent les données des utilisateurs pour offrir des recommandations personnalisées. Des produits pertinents sont suggérés aux clients, en fonction des intérêts et des comportements d’achat, ce qui encourage les achats.
  • Confiance accrue : Les avis et les témoignages d’autres clients sont visibles sur les réseaux sociaux, ce qui renforce la confiance des acheteurs potentiels. Les entreprises qui interagissent de manière transparente avec leurs clients gagnent également en crédibilité.
  • Taux de conversion plus élevés : Les liens directs vers les produits et les options d’achat en un clic réduisent la friction lors de l’achat. Cela augmente les taux de conversion et réduit les abandons de panier.
  • Analyse des données : Les plateformes des réseaux sociaux fournissent des données détaillées sur le comportement des utilisateurs. L’entreprise pourra analyser les tendances, mesurer les performances et ajuster ses stratégies en conséquence.
  • Intégration du contenu généré par l’utilisateur : Les clients partagent souvent des photos et des avis sur les produits sur les réseaux sociaux. Les marques peuvent réutiliser ce contenu pour promouvoir leurs produits de manière authentique.
  • Coût de marketing potentiellement réduit : Comparé à d’autres formes de publicité en ligne, le social commerce peut offrir un bon retour sur investissement en raison de la portée organique générée par le partage et l’engagement des utilisateurs.
  • Accès à de nouveaux marchés : Le social commerce permet aux marques de cibler des marchés internationaux, sans la nécessité d’avoir des infrastructures physiques à l’étranger.

Les principales plateformes de social commerce

Plusieurs plateformes sociales sont particulièrement adaptées au social commerce, chacune avec ses propres avantages.

  • Instagram, avec sa fonctionnalité « Instagram Shopping », permet aux entreprises de marquer leurs produits dans les publications et les stories.
  • Facebook propose également une expérience de commerce en ligne via Facebook Shops.
  • Pinterest se démarque par son potentiel pour les achats impulsifs.
  • Snapchat propose des fonctionnalités d’achat directement depuis les publicités.

Bonus, 5 bonnes pratiques en social commerce

Pour réussir dans le monde du social commerce, il est essentiel de mettre en place des stratégies solides. Voici cinq bonnes pratiques à garder à l’esprit :

  1. Créer un contenu engageant : Dans le monde du web, le contenu est roi, et cela s’applique aussi pour le social commerce. Les entreprises devraient donc investir dans la création de visuels attrayants, de vidéos informatives et de descriptions de produits captivantes. Les histoires derrière les produits, les tutoriels et les témoignages clients sont autant d’éléments qui peuvent susciter l’intérêt des consommateurs et les inciter à passer à l’achat.
  2. Gérer les avis clients : Les avis et les évaluations sont cruciaux dans le processus de décision d’achat. Encouragez les clients à laisser des avis honnêtes et répondez rapidement aux commentaires, qu’ils soient positifs ou négatifs. Cette attitude montre que vous prenez en compte les préoccupations des clients et que vous cherchez à améliorer leur expérience.
  3. Favoriser la publicité ciblée : Utilisez les fonctionnalités publicitaires des plateformes sociales pour cibler efficacement votre public. Les publicités ciblées peuvent atteindre les utilisateurs les plus susceptibles d’être intéressés par vos produits, maximisant ainsi votre retour sur investissement publicitaire.
  4. Créer une expérience d’achat fluide : Assurez-vous que le processus d’achat est aussi simple que possible. Les utilisateurs doivent pouvoir passer commande en quelques clics, sans obstacles inutiles. La possibilité d’ajouter des produits au panier et de finaliser l’achat sans quitter la plateforme sociale est un indispensable du social commerce.
  5. Transparence et confiance : Soyez transparents sur les politiques de retour, les délais de livraison et les frais. La confiance des clients est primordiale pour garantir des transactions réussies. En effet, les marques qui tiennent leurs promesses et qui sont honnêtes avec leurs clients gagnent en crédibilité et en fidélité.

Pour conclure…

Le social commerce offre des avantages significatifs tant pour les entreprises que pour les consommateurs. Du côté des marques, il permet d’augmenter les ventes, d’élargir la portée de la marque et d’accroître l’engagement des clients. Pour les consommateurs, il simplifie le processus d’achat en ligne en proposant des recommandations personnalisées et en intégrant des éléments sociaux tels que les avis des pairs. Alors n’hésitez pas à utiliser ce levier puissant dans votre stratégie marketing ! Si vous voulez digitaliser toutes vos actions, pensez à faire appel à Solinum, un professionnel du numérique.