Pour leurs diverses prestations, les entreprises sont obligées de délivrer à leurs clients une facture. À la fois commerciale, juridique et comptable, ce document se doit de respecter certaines normes. Cependant, il n’est pas rare que des factures clients comportent certaines erreurs et oublis.

Ceux-ci peuvent être source de confusion, de retards de paiement, voire d’atteinte à la réputation de l’entreprise. C’est pourquoi il est important pour toute entreprise de se prémunir des erreurs de facturation. Pour éviter d’ajouter une autre couche de complexité au flux de travail de facturation déjà compliqué, il est opportun de recourir à un logiciel ERP.

Quelles sont les erreurs de facturation les plus fréquentes en entreprise ?

Loin d’être un simple reçu, une facture d’entreprise est un contrat entre une entreprise et un client. Lorsqu’elle comporte des erreurs, cela met en péril sa validité occasionnant ainsi des pertes pour la trésorerie. Que vous soyez un entrepreneur aguerri ou tout juste sorti de l’œuf, voici quelques erreurs de facturation client à éviter à tout prix.

L’omission de détails sur les produits ou services

Pour qu’une facture client soit valide, elle doit présenter quelques mentions obligatoires et surtout détailler les produits ou services octroyés au client. L’une des erreurs que font de nombreuses entreprises est de penser que la personne avec qui elles ont affaire est celle qui s’occupera de traiter la facture.

Ceci n’est pas vrai dans la plupart des cas. De ce fait, les factures peuvent accuser de retard dans leur règlement lorsqu’elles omettent des détails. Dans le pire des cas, cela peut conduire à un contentieux malheureux qu’il va être difficile de justifier.

L’omission de la date d’échéance

Lorsqu’on émet une facture, c’est pour être payé, et ce dans les meilleurs délais. Bien que le délai de règlement des factures soit fixé par la législation entre 30 et 60 jours, il est important que vous mentionner clairement la date de l’échéance sur votre facture. De ce fait, vous avez l’assurance d’être juridiquement protégé et d’être payé à bonne date.

Au-delà de cette erreur, d’autres peuvent aussi mettre à mal la prospérité de votre entreprise. Il s’agit notamment :

  • Des erreurs de comptabilité ;
  • De l’omission des modalités de payement ;
  • Des doublons de facturation, etc.

Pour éviter ces erreurs de facturation, il est important de mettre en place un dispositif de suivi des factures assez rigoureux. Une option envisageable est le logiciel ERP.

Quels sont les atouts d’un logiciel ERP pour une bonne gestion de la facturation ?

Outil de planification des ressources en entreprise par définition, un logiciel ERP est un allié de taille pour une bonne gestion en entreprise. S’il existe de nombreuses raisons d’adopter ce logiciel en entreprise, l’une des plus fondamentales reste la meilleure gestion de la facturation qu’il offre. En effet, un ERP permet :

  • Une automatisation des processus de facturation en entreprise : il s’occupe de la création et de l’envoi des factures. Ceci permet de gagner du temps et d’éviter les erreurs de facturation.
  • Un suivi en temps réel de la facturation : ce logiciel permet de savoir en temps réel les factures arrivées à échéance et celles déjà réglées. Il permet ainsi de prendre à temps les dispositions pour inciter les clients à régler leurs factures.
  • Une gestion des devis et commandes.

En outre, un logiciel ERP se charge des tâches inhérentes à la facturation des clients et des fournisseurs. Il permet de ce fait d’éviter les erreurs et surtout d’avoir en temps réel des données fiables sur la trésorerie d’une entreprise.