Le standard téléphonique virtuel est un outil Telecom qui permet le fonctionnement de la téléphonie d’entreprise. Grâce à lui, les lignes individuelles des salariés d’une entreprise sont reliées entre elles et la connexion avec le réseau téléphonique externe est effective. Comment tout cela fonctionne concrètement ?

Le fonctionnement d’un standard téléphonique virtuel 

Le standard téléphonique virtuel ou standard téléphonique cloud est un outil qui nécessite peu de coût et de matériel quant à son utilisation.  Il permet de réceptionner les appels entrants de chacun des membres de l’entreprise tout en assurant la connexion des lignes avec le téléphone.

Contrairement au standard téléphonique traditionnel, le standard téléphonique virtuel ne nécessite pas l’installation de serveur, de postes ayant besoin d’ordinateurs ou de téléphones appartenant aux employés de l’entreprise.

Aircall est une startup parisienne opérant en Europe et aux États-Unis et proposant une solution de téléphonie cloud aux entreprises, en particulier aux calls-center. Vous pouvez voir le site d’Aircall pour plus d’informations.

Un système de téléphonie virtuelle combine à la fois la téléphonie fixe, l’IP et le mobile. Son fonctionnement est assez simple : grâce à un numéro virtuel, les appels sont dirigés directement sur le mobile des employés ou leur ordinateur qui ont des applications leur permettant de prendre en main leur appel. Il existe aussi la possibilité de passer par des dialer, faciles à trouver sur des interfaces d’appel web.

Les applications d’un standard téléphonique cloud

Grâce aux nouvelles technologies, les standards téléphoniques virtuels fonctionnent avec la technologie Voix sur protocole internet ou voix sur IP. On parlera alors de téléphonie IP ou VoiP.

Chose impensable auparavant, les communications vocales aujourd’hui sont transférées via internet grâce à un protocole IP.

Avec un téléphone portable, un appel peut être réalisé de deux manières :

  • Par le moyen de transfert, en dirigeant l’appel de la ligne fixe de l’entreprise vers les lignes mobiles des collaborateurs. C’est donc à l’entreprise de prendre en charge les coûts du renvoi d’appel. Néanmoins, tous les appels émis par les employés seront effectués avec le numéro de l’entreprise. De même, les appels entrants ne pourront pas être identifiés comme étant personnels ou professionnels ; et
  • Par le moyen d’une application : grâce à la téléphonie IP ou au Webrtc, les appels d’entreprise seront transférés vers une application de standard virtuelle. Les entreprises ayant recours au Webrtc n’auront aucune dépense à faire en ce qui concerne les appels entrants. De plus, l’employé aura la possibilité de voir d’où provient son appel et de programmer le numéro de l’entreprise pour émettre des appels professionnels.

Il existe des applications de standard virtuel telles que fonvirtual qui travaille avec Webrtc, Graham qui tient dans la poche et est adaptée aux grandes entreprises ou encore StandardFacile adaptée aux plus petites.

Les avantages d’un standard téléphonique virtuel 

D’un point de vue économique, le standard téléphonique virtuel a l’avantage d’être peu coûteux et s’adapte en fonction de la taille de l’entreprise. Les forfaits pour la plupart sont en moyenne à 8 € le mois.

De plus, contrairement à la téléphonie traditionnelle, le standard téléphonique virtuel permet de recevoir les appels des clients, mais aussi les appels personnels sans que le numéro de téléphone soit lié physiquement à l’entreprise.

Autre avantage, l’ajout du nombre d’utilisateurs est illimité et le standard téléphonique virtuel évolue avec le temps. Que demander de mieux !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here