Depuis quelques années, les travaux de déploiement de la fibre de bout en bout (FttH) optique s’intensifient en France. Chaque année, des millions de raccordements à la fibre sont effectués. Nombreux sont les techniciens fibre qui sont sollicités pour ces travaux. Si vous en êtes un, cet article vous est destiné.

En effet, le réseau fibre optique étant une technologie assez récente, elle requiert  l’utilisation d’outils sophistiqués. Ainsi, cette page vous présente les outils spécifiques dont vous devez avoir à l’installation et à la maintenance des réseaux de télécommunication fibre optique.

Quel appareil pour l’inspection des fibres optiques sur le terrain ?

fibreQue ce soit avant les travaux, après les travaux ou même pendant leur exploitation, les installations de réseaux optiques ont besoin d’être vérifiées en permanence. Cela permet d’identifier les éventuels défauts de conduction du signal afin de procéder aux réparations nécessaires. Pour ce faire, les professionnels en la matière se servent généralement des instruments de réflectométrie dont le plus connu est le Smart OTDR de Yokogawa.

Vous pourrez ainsi analyser la qualité du signal renvoyée par une fibre optique via les informations fournies. Non seulement cet appareil est équipé de réflectomètre fibre optique, mais il dispose de plusieurs autres fonctionnalités. Il vous sera utile pour :

  • Mesurer les pertes d’insertion, l’affaiblissement, les épissures, les soudures et localiser les dysfonctionnements des fibres optiques ;
  • Mesurer de manière automatique la photométrie ;
  • Faire des tests connectivité ;
  • etc. ;

Vous pourrez donc réaliser les dépannages et assurer l’entretien des réseaux de télécommunication en fibre optique de vos clients en toute efficacité.

Quels outils utilisés pour réaliser la soudure des câbles optiques ?

Lors du déploiement des infrastructures fibre optique, la fusion des fibres optique est essentielle pour établir la connexion. Cette opération n’est rien d’autre que la soudure. Pour y parvenir, le premier outil dont il faut s’équiper s’avère une soudeuse fibre optique. Cet appareil permet de réaliser des épissures propres et précises de manière définitive.

On l’utilise également pour réparer des fibres optiques qui se sont endommagées lors de l’installation ou du transport des câbles optiques. Notez que la soudeuse de fibre optique existe en trois grands modèles. Il y a la soudeuse de fibre à l’alignement sur les gaines, la soudeuse de fibre à l’alignement sur les cœurs et la soudeuse de fibre à ruban de fibres. Pour faire un bon choix, certains critères doivent être considérés à savoir le type de travaux à effectuer, la facilité d’utilisation, la rapidité et la performance de cet outil de joint .

Outre la soudeuse fibre optique, vous aurez également besoin de cliveuse de fibre optique. Comme l’indique son nom, cet outil vous permettra de couper les fibres de revêtement avec une précision exceptionnelle. Notez que l’étape de clivage précède celle de la soudure proprement dite.

Quel matériel pour décontaminer la fibre optique ?

La décontamination est capitale pour optimiser la transmission du signal lumineux d’un point à un autre. Elle permet d’éliminer tous les obstacles susceptibles de réduire la bande passante. Le fait de négliger cette étape va donc engendrer des pertes plus ou moins importantes de signal, ce qui représente la première source de panne.

Décontaminer la fibre optique consiste simplement à nettoyer la fibre avant le raccordement au connecteur optique ou avant une épissure. Pour le faire, il faut se munir de stylo de nettoyage fibre optique, de lingette anti-pelucheuse ou d’une cassette de nettoyage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here