Indispensables au bon fonctionnement d’un ordinateur, le hardware et le software possèdent des caractéristiques spécifiques. Si le premier terme désigne un ensemble d’éléments physiques, le second englobe plusieurs éléments virtuels. On vous présente les points de divergence clés entre le hardware et le software.

Caractéristiques d’un hardware

Encore appelé matériel informatique, le hardware désigne l’ensemble des pièces détachées de l’ordinateur. Il permet de recevoir, transmettre, échanger, stocker ou traiter les données contenues dans les logiciels. Ces pièces sont disposées aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’ordinateur. Vous trouverez des informations complémentaires sur cette machine sur https://fr.wikipedia.org/wiki/Ordinateur.

Ainsi, en interne, les matériels informatiques sont montés sur des circuits imprimés et connectés entre eux. On peut citer par exemple :

  • la carte mère ;
  • le microprocesseur ;
  • la carte graphique ;
  • la carte son ;
  • le disque dur.

Quant aux éléments externes, ils regroupent plusieurs types de périphériques, notamment ceux d’entrée, de sortie ou d’entrée/sortie. La souris, l’écran, le clavier, l’imprimante, les haut-parleurs, les modems, les lecteurs CD sont des matériels informatiques qui contribuent au bon fonctionnement de l’ordinateur.

Caractéristiques d’un software (logiciel en français)

Le software ou logiciel (https://www.meilleure-innovation.com/quest-ce-qu-un-logiciel/) est un ensemble d’instructions exécutables par la machine. En fonction de sa nature, il permet à l’utilisateur d’interagir avec l’ordinateur, dans le but d’exécuter une tâche spécifique. Considéré comme la pièce maîtresse de la machine, le software peut être regroupé en trois grandes catégories.

On distingue premièrement les logiciels système (ou systèmes d’exploitation) qui permettent d’installer et exécuter plusieurs applications compatibles. Les plus connus sont Windows, MacOs, iOS, Linux et Android. Des précisions importantes sont apportées au sujet des logiciels système sur ce site.

En second lieu, on peut citer les logiciels d’application qui sont des programmes permettant de réaliser des tâches élémentaires ou spécifiques. Ils regroupent les éditeurs de texte, les navigateurs, les lecteurs multimédias, les jeux vidéo ainsi que les outils de gestion de base de données et de conception graphique.

Enfin, on peut distinguer les logiciels de programmation qui fonctionnent à partir de langages informatiques spécifiques tels que Java, Python, C++, PHP, etc. Ils sont ensuite exécutés grâce à des compilateurs ou interprètes informatiques.

Hardware et software : points de divergence clés

Bien que le hardware et le logiciel  contribuent à l’utilisation optimale de l’ordinateur, plusieurs éléments permettent de les différencier. Contrairement aux matériels informatiques qui sont visibles et manipulables, les logiciels sont de nature logique, et donc invisibles.

De plus, le hardware est construit avec des composantes physiques et peut être réparé ou remplacé en cas de défaillance. Il ne peut faire l’objet d’une attaque de virus informatiques et ne peut également être transféré électroniquement grâce à un réseau.

Le logiciel quant à lui est développé grâce à des codes écrits dans un langage de programmation. Il est corruptible par un virus, et sa copie peut être réinstallée s’il est endommagé. Le software peut également être mis à jour régulièrement afin d’améliorer ses performances et sa sécurité, ce qui n’est pas nécessaire avec les matériels informatiques.

Il faut toutefois remarquer que les hardwares fonctionnent sous le contrôle d’un ou de plusieurs softwares. Ainsi, bien qu’étant différents, ces deux éléments sont indissociables dans le cadre de l’utilisation de l’ordinateur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here