Dans une entreprise, plusieurs échanges de données se font au sein du réseau informatique. La plupart de ces données sont sensibles de sorte que si elles tombent entre de mauvaises mains, cela pourrait entrainer des dommages à l’entreprise, voire sa faillite. Afin d’éviter une telle catastrophe, les entreprises font recours à la sécurité informatique. Découvrons ensemble de quoi il s’agit.

La sécurité informatique : qu’est-ce que c’est ?

La sécurité informatique est l’ensemble des techniques visant à assurer la protection sous toutes ses formes des ressources d’un système d’information d’un particulier ou d’une organisation. Ces ressources peuvent être matérielles ou logicielles et ne peuvent être accédées que par des personnes détenant un droit d’accès.

Quels sont les objectifs de la sécurité informatique ?

Étant conscientes que le système d’information d’une entreprise doit être protégé contre les différentes menaces, les organisations font recours à la sécurité informatique. Cette dernière, par ses objectifs, permet aux organisations de détenir un historique de l’accès aux différentes ressources par les personnes autorisées en leur sein. Les objectifs de la sécurité informatique sont les suivants :

  • l’intégrité : les données manipulées au sein de l’organisation ne doivent subir aucune modification et doivent être reçues exactement comme elles ont été envoyées par l’expéditeur d’origine ;
  • la confidentialité : les données ne doivent être accessibles uniquement qu’aux personnes disposant les droits d’accès. Cet objectif rend également inintelligibles les données aux personnes non autorisées et prévient contre un accès non autorisé des données ;
  • l’authentification : cet objectif vise à s’assurer que l’accès aux ressources du système d’information n’est donné qu’aux personnes autorisées. Ces personnes disposent généralement d’un mot de passe (à ne jamais dévoiler) afin de prouver qu’elles sont permises à accéder aux ressources ;
  • la disponibilité : cet objectif s’assure que l’information est immédiatement accessible, déchiffrable, intelligible aux personnes autorisées à accéder aux ressources du système d’information ;
  • la non-répudiation : toute opération dans le système d’information est sauvegardée. Cet objectif garde un historique de toutes les transactions effectuées dans le système d’information.

Quelles sont les mesures à prendre contre les attaques informatiques ?

Vu les risques que courent les organisations en ne sécurisant pas leur système d’information, il est important de prendre certaines mesures pour ne pas être victime des attaques informatiques.

D’abord, la sécurité du système d’exploitation doit être assurée. Cela se traduit par la sécurisation du système à plusieurs niveaux, la maintenance, le diagnostic, la mise à jour régulière du système, la sauvegarde des données, la veille technologique, et aussi l’installation des antivirus performants au niveau de chaque machine. Par exemple, Altospam propose à ses clients une combinaison de technologies antispam et antivirus pour la sécurisation des données. Altospam propose également des services anti -ransomwares, anti-phishing, anti-fovi, anti scam, etc.

Ensuite, la sécurité du réseau informatique doit être observée. Il s’agira de faire recours au VPN pour la protection des données traversant internet, d’utiliser des pare-feux, des sondes anti-intrusion, de mettre à jour les protocoles réseau.

Enfin, la sécurité de l’information est aussi à ne pas négliger. Il est recommandé d’avoir un outil de gestion de mot de passe, et aussi de chiffrer les données.

Nous ne pouvons parler des mesures à prendre afin d’empêcher les attaques informatiques sans passer en revue les différentes formes d’attaque. Aussi, pourquoi attaquer ?

Les différentes formes d’attaque informatique

Il existe plusieurs formes d’attaque. Voici une liste non exhaustive de formes d’attaque informatique :

  • l’interception de communication : il s’agit ici des vols d’identité, du phishing, etc. ;
  • le déni de service (DoS : Denial of Service) qui est une forme particulière d’attaque informatique visant à mettre hors service une ressource par submersion de trafics inutiles ;
  • les intrusions qui consistent à pénétrer un système d’information sans les permissions requises.

Vu que ces différentes formes d’attaques informatiques visent à nuire et à entrer en possession des données d’autrui, vous vous demandez sûrement : pourquoi faire des attaques informatiques ? C’est à cette question que nous allons vous répondre sans plus attendre.

Pourquoi attaquer ?

Les hackers sont des individus qui travaillent seuls ou en groupe et qui mettent en œuvre des techniques sophistiquées afin d’entrer en possession des données sensibles appartenant généralement aux entreprises pour leur nuire. Plusieurs raisons poussent les hackers à attaquer. Parmi eux, il y en a qui attaquent pour voler les données sensibles et confidentielles, pour faire du chantage, pour plomber le système d’information de l’organisation. Il y en a d’autres qui le font uniquement pour défier l’organisation dans l’objectif de lui prouver une certaine vulnérabilité dans son système.

Quels sont les avantages de la sécurité informatique ?

Sécuriser ses données présente plusieurs avantages. Nous pouvons noter :

  • la protection des données. Cela se traduit par le fait que les données échangées au sein du réseau informatique sont confidentielles. Seules les personnes disposant des permissions peuvent accéder aux données ;
  • la prévention contre les menaces et attaques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here