Il est très avantageux de migrer de l’ERP ECC vers S/4HANA. En effet, les impacts de ce choix sont considérables et les bénéfices sont suffisamment convaincants. D’ailleurs, de nombreux projets s’accélèrent de nos jours et privilégient la participation de chaque métier au développement. En outre, l’innovation devient une exigence qui touche à toutes les activités. Il faut donc optimiser les dépenses en rassemblant les bonnes informations, d’où l’importance d’une migration vers S/4HANA. 

Pour simplifier la manipulation des données et leur présentation

Il est de plus en plus important d’avoir un accès facile aux données. Dans ce sens, il est préférable de bénéficier d’un outil ayant une structure simple. Ainsi, contrairement au modèle ECC, le modèle S/4HANA rassemble les données et les modules dans une seule table. De même, il permet de personnaliser, d’étendre les options, de faire du reporting et de la navigation. De ce fait, il rend l’analyse plus aisée. En clair, les informations sont réunies dans un même espace et sont disponibles en temps réel. Leur organisation booste l’interactivité par une architecture plus malléable. Grâce à Brownfield, migrez vers l’ERP SAP S/4HANA en toute simplicité.

Pour faciliter la prise de décision

L’expérience des utilisateurs est renforcée lorsqu’ils peuvent exécuter leur tâche à grande vitesse. Le système S/4HANA place, de fait, l’utilisateur dans une atmosphère personnalisable qui met à sa disposition un instrument de recherche entier. Ce dernier lui garantit un accès aux données avec différentes entrées comme on peut voir sur Internet. Dès la page d’accueil, la compréhension des éléments de métiers est facilitée à l’aide des indicateurs placés sous la forme de vignettes. Ceux-ci permettent d’observer la progression des données pour rendre les transactions davantage réactives.

Pour réduire les dépenses sur le fonctionnement

La crise économique conduit toutes les structures vers des moyens visant à limiter leurs dépenses. Elles optent alors pour des solutions convergentes. À l’exemple de S/4HANA, ces dernières se démarquent par leur capacité à simplifier le système informatique sans réduire ses fonctionnalités. La base de données qui est mise à profit est favorable à une analyse directe. Par ricochet, elle met en valeur un système décisionnel déployé à travers une architecture fonctionnelle, rationnelle et opérationnelle. S/4HANA utilise, par ailleurs, un modèle dit In Memory qui fait gagner en temps et accélère l’obtention des résultats. Passer de l’ERP ECC à cette option réduit les coûts de fonctionnement sans impliquer l’abandon d’une fonction. En d’autres termes, elle évite la perte des capacités.