L’avènement du numérique a fait passer la plupart des services à la digitalisation. Un nombre conséquent de services à l’origine matérielle sont ainsi passés à la dématérialisation, pour le bonheur de plus d’un. Mais, à y penser, en quoi le CSE qui est une instance de représentation unique du personnel d‘une entreprise doit-il également en être concerné ? Quelles sont les raisons qui peuvent justifier cette éventuelle nécessité et comment peut-elle être mise en place ? Des réflexions mûries dans ce sens, voici ce qu’il en ressort.

Qu’est ce qu’un CSE ?

Un CSE (Comité Social et Économique) est une instance de représentation unique du personnel d‘une entreprise. Composé de l’employeur et d’une délégation élue du personnel, il se met en place uniquement dans les entreprises comptabilisant au moins 11 salariés.

En outre, sa mise en place selon le Code du travail n’est obligatoire que si l’effectif précédemment indiqué est atteint pendant 12 mois consécutifs.

Pourquoi digitaliser le CSE ?

La digitalisation du conseil — autrement dit ses tâches — présente bien d’avantages pour les élus du CSE eux-mêmes. À travers une application mobile pour cse, un membre peut facilement être efficace et rapide.

En effet, il est une excellente initiative d’établir une politique sociale en faveur des salariés. Pour autant, les élus doivent-ils vraiment organiser des permanences physiques, démarcher manuellement des partenaires ou autres ? Certes ils le peuvent, mais c’est en même temps chronophage. L’objectif de la politique sociale étant de permettre à ces élus de se concentrer sur des chantiers d’importance parmi leurs attributions, il s’avère important de trouver une solution. Et c’est justement pour ces raisons qu’il a été conçu des solutions digitales pouvant les épargner des intendances.

Comment alors digitaliser la communication du CSE ?


Commençons par préciser que la communication du CSE permet aux salariés de suivre l’actualité du CSE. Ils arrivent en effet à s’informer de ce que les élus mettent en place pour défendre leurs intérêts, booster leur pouvoir d’achat, etc.

Implicitement, il n’y aurait pas de visibilité sans communication régulière et au minimum structurée. Pour y arriver, le mail est d’une aide pour les élus sans expérience particulière en communication. En effet, ils peuvent facilement, à travers ce dernier :

  • toucher les salariés, qu’ils soient sur site, en télétravailou en congés ;
  • envoyer un mail aux salariés avec des pièces jointes.

Sinon, plutôt que (ou en plus de) un mail et une application mobile, vous pouvez également jeter votre dévolu sur un logiciel. À ce niveau au moins, vous avez la possibilité de changer de logiciel de gestion CSE lorsque le besoin s’impose. Les Français maîtrisent et savent en effet bien utiliser un logiciel qui est un lieu parfait d’échanges.

Toutefois, il ne faut pas négliger la communication entre élus. Le mail reste un outil clé certes, mais il importe quand même qu’entre élus, la communication soit de mise. C’est d’ailleurs à ce propos que l’application et le logiciel de gestion CSE restent des plateformes de discussion qui ont leurs avantages et de plus en plus la côte.

Digitaliser le CSE a l’avantage premier de faciliter la communication d’abord entre ses membres, puis entre ces derniers et les salariés de l’entreprise au sein de laquelle il est mis en place. C’est un truchement parfait pour simplifier les travaux au sein de la structure en question. Les parfaits canaux pour y arriver sont entre autres le mail, l’application et le logiciel de gestion de CSE (surtout les deux derniers).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here