La technologie, notamment le secteur de l’informatique, ne cesse d’innover et d’évoluer. Pour preuve, dès 1980, on voit apparaître la première technologie de scan 3D. Elle permet de collecter des données physiques sur un objet pour le modéliser et créer des fichiers 3D prêts à être imprimés. Toutefois, beaucoup ne savent pas encore imprimer en 3D un modèle issu d’un scanner 3D. Découvrez brièvement comment cela fonctionne.

Qu’est-ce qu’un scan 3D ?

Un scan 3D est une représentation digitale tridimensionnelle d’un modèle. Il peut s’agir d’une personne ou d’un objet. Il collecte les informations relatives à la forme, à la couleur et à la profondeur de l’élément que vous allez scanner pour créer des fichiers 3D. Ces fichiers vous permettront ensuite d’obtenir une représentation en 3D. Si vous recherchez des imprimantes 3D et des scanners 3D, allez sur cette page et choisissez le modèle qui répond le mieux à vos besoins et à votre budget. Si vous ne disposez pas des ressources financières nécessaires pour acheter une imprimante 3D ou que vos besoins sont ponctuels, vous pouvez faire appel à des prestataires de services d’impression en 3D à même de s’adapter à vos exigences les plus pointues.

Le scan 3D se présente comme une excellente alternative à la technique de modélisation ou à la CAO, qui se veut plus complexe. On l’utilise dans plusieurs secteurs, dont la médecine, le BTP et l’archéologie.

Comment obtenir une image 3D à l’aide d’un scanner 3D ?

La qualité d’une image 3D dépend essentiellement du type de scanner 3D utilisé. Pour l’heure, ce scanner est doté de 4 sortes de technologies.

  • Le scanner 3D par triangulation laser : il analyse le volume, permettant ainsi de le définir à l’aide d’une projection de rayons laser.
  • Le scan 3D issu de photographies ou photogrammétrie : il analyse les photos dans ses différents axes et positions dans le but de le positionner dans le tridimensionnel.
  • Le scanner 3D par contact : il utilise un palpeur pour permettre le quadrillage du modèle et la reconstitution d’une surface déterminée.
  • Le scan 3D par temps de vol : il scanne spécialement les environnements et les grands objets. Il se base sur le calcul de la durée du contact du laser avec une surface.

Chaque scanner a sa propre propriété. C’est à vous de choisir celui qui correspond le mieux à vos attentes. Il faut également savoir que chaque scanner a ses avantages et ses inconvénients, adressez-vous à un professionnel afin d’obtenir des conseils ou une démonstration.

Reconstruire ses fichiers 3D

Quelle que soit la technologie de votre scanner 3D, pour créer un fichier 3D, vous devez avant toute chose préparer votre modèle. Pour ce faire, prenez votre modèle en photo dans plusieurs positions. Ne vous inquiétez pas, la qualité de votre appareil n’est pas importante. Il n’influera pas sur la qualité de votre image en 3D.

Ensuite, vous devez procéder au traitement de vos données afin d’obtenir un point de nuage. Pour cela, choisissez un logiciel 3D quelconque, comme Géomagic, MeshRoom. Durant cette étape, l’image de votre modèle subira une suppression de parasites, un positionnement de vos shoots 3D, un bouchage de trous… Une fois que votre fichier est exploitable, vous pouvez imprimer votre objet 3D avec une imprimante 3D.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here