Avec l’expansion que connait la digitalisation dans tous les secteurs d’activités, l’inutilité d’un site web mal référencé n’est plus à démontrer. Censé être la vitrine virtuelle d’une entreprise, un site web doit pouvoir se positionner dans les premiers résultats des moteurs de recherche. Sans quoi, les activités de l’entreprise ne peuvent naturellement pas prospérer. Mais alors, comment bien référencer son site web ? Ici, nous fournissons les astuces les plus abouties pour un meilleur référencement. 

Brève incursion dans le monde du référencement web

Le référencement web est le fait de faire apparaître un site parmi les résultats des moteurs de recherche. Le moteur de recherche le plus usité et donc le plus grand dans ce contexte est Google. Indiquons qu’il existe essentiellement deux méthodes de référencement web : le SEO et le SEA.

Différence entre SEO et SEA

Le SEO, abréviation de Search Engine Optimisation, signifie en français : optimisation pour les moteurs de recherche. Il consiste à référencer un site de manière gratuite et naturelle, mais à travers des techniques bien précises. Et c’est justement en raison de ses caractères gratuit et naturel qu’il est également connu sous la désignation de « référencement naturel ».

Quant au SEA (Search Engine Advertising), il s’agit certes aussi de référencement web, mais de manière payante. Pour ce type de référencement, il est question d’acheter des espaces publicitaires correspondant à la ligne éditoriale du site concerné.

Afin d’être situé sur le modèle de référencement le plus approprié à votre site web, il est fortement recommandé de solliciter les services des agences de référence. Par exemple, découvrez One-referencement.com, votre agence web à Lausanne ; une agence de référencement qui regorge d’experts au fait des récentes méthodes du référencement pour un positionnement optimal de votre site web.

6 astuces pour bien référencer son site web

Les astuces à découvrir ici sont les outils à travers lesquels Google étudie votre site pour lui attribuer une position. Nombreux qu’ils soient, nous mettrons pour vous l’accent sur les 6 essentiels.

La spécificité des contenus de chaque page

L’algorithme de Google considère qu’une page correspond à une thématique donnée. Dans cet élan, chacune de vos pages doit alors se consacrer à un sujet précis. C’est dire que ses contenus ne doivent aborder que des questions s’inscrivant dans la droite ligne des services ou produits que contient une page.

D’ailleurs, toute entreprise qui se veut sérieuse et prospère se doit de se spécialiser dans une niche donnée. Vos contenus ne devraient donc que renforcer votre ligne éditoriale. Les principaux contenus gratuits d’une page sont les articles, les vidéos et images, les newsletters et les podcasts.

Vos données éditoriales

Restez fluide et simple à travers vos contenus ! En d’autres termes, n’alourdissez pas vos formules. Pour ne pas ennuyer le lecteur, il serait alors mieux d’aller à l’essentiel. Aussi, sachez que tout article doit constituer une réponse à une problématique des internautes.

Certes, vous avez la liberté d’écrire sur tout ce que vous voulez, mais que chacun de vos articles tienne lieu de réponse à un questionnement donné. Dans ce même contexte, tâchez d’élaborer des titres accrocheurs. Car, il n’y a qu’un titre bien libellé qui puisse inciter un visiteur à vouloir découvrir votre contenu.

Le balisage de vos contenus (surtout vos articles)

Le tout ne suffit pas de trouver un titre accrocheur et de rester fluide à travers son article. Il faudra également y insérer les balises, les bonnes, et cela d’une manière bien structurée. Par balises, il faut entendre les éléments qui font partie intégrante du langage informatique HTML et qui sont utilisés pour mettre en forme un texte. A travers elles sont facilitées la structuration et la hiérarchisation du contenu d’une page web. Les principales balises utilisées pour les articles web sont :

  • La balise <title> pour le titre d’une page web ;
  • La balise <meta description> pour l’ajout d’une description informant les internautes du contenu de la page ;
  • Les balises titre < h1>, <h2>, <h3>, <h4>, <h5>, <h6> pour les titres et les différents sous-titres de l’article ;
  • La balise <strong> pour la mise en gras d’une partie de texte ;
  • La balise <p> pour faire des paragraphes ;
  • La balise <br> pour des sauts de ligne ;
  • La balise <ul> et <li> pour les listes à puces ;
  • La balise <ol> et <li> pour les listes ordonnées ;
  • La balise <a href> pour la création d’un lien hypertexte.

Le maillage interne

Le maillage interne, encore appelé netlinking interne, n’est rien d’autre que le renvoi vers d’autres articles de votre site web à travers des liens. L’objectif visé est que le visiteur de votre site y passe un bon moment. Par le même moyen, les liens internes insérés aident les robots à explorer et à indexer votre site.

Notons que les liens internes comme ils le sous-entendent ne comprennent pas les liens sortants, encore moins les backlinks. Pour réussir un maillage interne, il vous faut mettre en place une stratégie de contenus qui serait propre à votre site web.

La durée de chargement de votre site

A la place des visiteurs, vous serez le premier à quitter un site web qui tarde à se charger. C’est exactement ce qui se passerait avec le vôtre s’il tardait également à se charger. Pour donc augmenter le temps de chargement de votre site et éviter que son taux de rebond grimpe, tâchez à :

  • Bien héberger votre site en débloquant un budget conséquent ;
  • Donner priorité aux contenus en haut de page ;
  • Optimiser les fichiers multimédias ;
  • Mettre en cache certaines ressources ;
  • Utiliser une technologie Content Delivery Network (CDN) ;
  • Activer la compression GZIP.

Un site responsive à votre actif

On dit d’un site qu’il est responsive lorsqu’il s’adapte à toutes les résolutions d’écran. Le vôtre serait donc qualifié de responsive s’il peut être consulté sur smartphone, tablette et ordinateur. L’écart entre un smartphone et un ordinateur étant grand, il faut une technologie responsive pour l’affichage des éléments d’un site qui s’adapte à différentes largeurs d’écran. 

Pour bien référencer votre site web, il vous faut respecter 6 points qui peuvent être résumés en trois points principaux. D’abord, publiez des contenus fluides, simples et balisés, lesquels doivent être spécifiques à chacune des pages de votre site. Ensuite, pensez au maillage interne de votre site. Enfin, que votre site soit responsive et que la durée de son chargement soit plus ou moins rapide. Ces points respectés, il n’y a pas de raison qu’il ne soit pas référencé naturellement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here