Il arrive pour une raison ou une autre que vous ressentiez le besoin de supprimer le contenu de votre page ou site sur Google. Si vous êtes à la recherche d’un moyen d’y parvenir, vous avez certainement déjà remarqué que le terme déréférencement revient fréquemment. Faire une demande de déréférencement peut changer du tout au tout. Nous vous aidons donc à y voir plus clair dans cet article.

Qu’est-ce que le déréférencement de contenu sur Google ?

http://www.lelogiciellibre.net/wp-content/uploads/2020/02/0e24af69b5671486136fa18315013502-1.jpe
Le déréférencement comme son nom l’indique s’inscrit comme l’antonyme du référencement. De ce fait, la mécanique est inversée et il ne s’agira plus de faire remonter les résultats en tête des premières positions sur le moteur de recherche utilisé, mais plutôt reléguer les résultats aux derniers rangs. De même, si le référencement se caractérise par une prise de position avec des contenus positifs et valorisants, les choses sont différentes avec le déréférencement.

En effet, cette pratique tente de minimiser au maximum l’impact négatif en permettant de repousser le plus bas possible dans les résultats de recherche naturelle le contenu concerné. Pour arriver à un tel résultat, il faut effectuer une certaine analyse et suivre des étapes.

Comment faire une demande de déréférencement à Google ?

Google constitue le moteur de recherche le plus plébiscité par de nombreux internautes. Ainsi, si vous souhaitez procéder à un déréférencement de contenu Google, vous devez pouvoir scrupuleusement suivre certaines étapes. D’abord, vous devez savoir que vous avez le droit de demander à n’importe quel moteur de recherche de supprimer des résultats de recherche. Il faut également vérifier l’effectivité de votre droit au déréférencement. Toutefois, vous devez être conscient que ces demandes ne doivent prendre en compte qu’uniquement vos noms et prénoms.

En effet, il est important de pouvoir respecter la concurrence, sinon il serait trop facile pour une entreprise de dénoncer son ou ses adversaires afin de gagner plus facilement en visibilité. De ce fait, s’il arrivait que votre demande soit acceptée, vous devez vous attendre à ce que seule votre identité soit supprimée de l’article en question. Le contenu original quant à lui restera inchangé et toujours accessible via les moteurs de recherche. Pour ce qui est de la demande de déréférencement proprement dite, Google met à votre disposition un formulaire de demande de suppression de résultats de recherche. Pour valider la demande, vous aurez besoin de votre carte d’identité. Dans le cas où elle sera rejetée, vous pouvez toujours saisir la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés).

Quelles sont les limites au droit de déréférencement sur Google ?

Si le déréférencement est un droit pour tous, il est important de savoir que ce droit est parfaitement encadré et possède des limites. De ce fait :

  • Une demande de déréférencement concerne uniquement les recherches qui apparaissent à la saisie de votre nom et prénom
  • Le contenu reste consultable sur le site à l’origine de la diffusion
  • Le résultat reste accessible à partir de recherche sans votre nom et prénom, etc.

En effet, le droit de déréférencement n’entraîne pas un effacement de l’information sur votre site internet. Ainsi, lorsque vous faites une demande de déréférencement de contenu, vous devez être conscient que celui-ci reste inchangé et que seuls vos noms et prénoms seront supprimés. Toutefois, quand bien même c’est votre droit, il est possible que Google n’accepte pas toutes les demandes de déréférencement. Dans certains cas, il est possible que le moteur de recherche estime que cette information doit être publiée auprès du grand public. Si vous êtes dans cette situation, il y a peu de chance qu’il accède à votre requête. N’hésitez donc pas à motiver votre demande de déréférencement en indiquant aux moteurs de recherche Google les raisons d’une telle action.

Quel est le délai de réponse et que faire en cas de refus ?

                      

Lorsque vous adressez une demande de déréférencement de contenu, le moteur de recherche Google dispose d’un délai pour vous donner une suite. Celui-ci est généralement d’un mois, mais peut être prolongé jusqu’à trois mois compte tenu de la complexité de votre demande ou alors du nombre de demandes reçues. Vous devez donc tout mettre en œuvre pour suivre l’état d’avancement de votre demande. Si le délai d’un mois passe sans que vous ayez un retour, vous devez être informé des raisons de la prolongation.

Toutefois, en cas de non réponse ou lorsque la réponse ne vous est pas favorable, vous disposez d’un dernier recours qui est de saisir la CNIL à l’aide d’un courrier en ligne. C’est pour cela que vous devez avoir une copie de votre demande et celle de la réponse du moteur de recherche. Ces documents vous seront demandés au moment de déposer votre plainte à la CNIL. N’oubliez donc pas de faire des copies afin de mettre toutes les chances de votre côté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here