Le SEO (Search Engine Optimization) est un élément important pour le référencement naturel de votre site web. Il permet aux moteurs de recherche de mieux comprendre et de classer votre contenu. Si vous utilisez WordPress pour héberger votre site, vous pouvez bénéficier des superbes fonctionnalités fournies par les plugins, mais il est tout à fait possible d’améliorer son référencement sans y avoir recours. Découvrez donc dans cet article comment optimiser votre SEO sur WordPress sans plugin.

Utiliser un thème optimisé pour le référencement

Votre thème WordPress doit être optimisé pour le référencement pour que les moteurs de recherche puissent facilement trouver et indexer votre contenu. Certains thèmes WordPress offrent la possibilité de travailler des balises dédiées au SEO, comme la modification des métadonnées telles que la balise Title et Meta Description, sans télécharger de plugins annexes.

Optimiser les URL

Pour cela, nous vous recommandons plusieurs bonnes pratiques :

  • Utilisez des URL courtes et descriptives : Les URLs longues et compliquées peuvent être difficiles à comprendre et à mémoriser pour les visiteurs et les moteurs de recherche. Préférez des URL courtes et descriptives qui sont faciles à lire et à comprendre.
  • Mettez en avant des mots-clés pertinents : Utilisez des mots-clés pertinents dans vos URLs pour aider les moteurs de recherche à mieux comprendre le contenu de votre page.
  • Utilisez des tirets pour séparer les mots-clés : Les moteurs de recherche considèrent les tirets (-) comme des séparateurs entre les mots-clés dans les URL.
  • Évitez les caractères spéciaux : ils peuvent être difficiles à lire et à comprendre pour les moteurs de recherche et les humains.

Bien utiliser des balises d’en-tête

Les balises d’en-tête (H1, H2, H3, etc…) aident les moteurs de recherche à mieux comprendre le contenu de votre page. Dans l’idéal, gardez 1 seul h1 par page, comportant le mot-clé sur lequel vous souhaitez vous positionner.

Hugo Domeur, référenceur à Lyon, dit : « Voyez les h2 comme des chapitres, et les h3 comme des sous-chapitres : utilisez-les judicieusement afin de segmenter votre contenu. Plus votre contenu sera bien segmenté par des hn, plus il aura des chances de se positionner sur des requêtes pertinentes. »

Optimiser les images

Bien optimiser ses images sous WordPress représente un gain double pour le SEO : les moteurs de recherche comprennent mieux la thématique de votre contenu, ce qui aide au référencement, mais les images peuvent également être positionnées sous Google Images. Pour bien optimiser une image :

  • Choisissez un format d’image adapté à votre site web. Les formats les plus courants sont JPEG, PNG et GIF.
  • Indiquez à WordPress d’utiliser une taille d’image optimisée et réduisez sa taille si nécessaire.
  • Utilisez un titre pertinent et significatif pour chaque image.
  • Ajoutez une balise alt significative et pertinente à chaque image.
  • Utilisez des outils de minification sur les images pour réduire leur poids, comme https://www.iloveimg.com/fr
  • Enfin, utilisez un CDN pour stocker et servir vos images à tous les utilisateurs avec un temps de chargement réduit.

Faire du maillage interne

Les liens internes peuvent aider les moteurs de recherche à mieux comprendre la structure de votre site et à trouver plus facilement votre contenu. Utilisez des liens internes pour permettre aux internautes de naviguer facilement entre les différentes pages et articles en relation. Ajoutez des ancres optimisées. Les liens avec des ancres, appelés « deep-links », renvoient à un article ou une page spécifique et peuvent aidés à orienter les internautes vers un contenu spécifique.

Optimiser le contenu pour le référencement

Optimiser votre contenu pour le SEO consiste à s’assurer que les moteurs de recherche comprennent la thématique du contenu que vous fournissez à vos utilisateurs. Pour cela, mettez en avant votre expertise, employez des termes techniques de votre domaine et anticipez les questions des utilisateurs.

Votre contenu doit être organisé de manière cohérente et facile à naviguer, avec des titres, des sous-titres et des liens clairement identifiés. Il doit également être optimisé pour les appareils mobiles, car le trafic mobile dépasse maintenant le trafic des ordinateurs de bureau. Enfin, vous devriez vérifier régulièrement la qualité de votre contenu et faire de petites mises à jour pour le garder actuel et pertinent.